Home stager, un métier en plein essor

Avec les divers arrangements mis en place par le gouvernement pour permettre aux particuliers de devenir propriétaires, le marché de l’immobilier connaît un grand bond. Ces changements profitent grandement au métier de home stager.

Qu’est-ce que c’est ?

Le home staging est le nouveau métier en vogue parmi les architectes et les décorateurs d’intérieur. Si le but commun de ces professions est de transformer une maison, la principale différence demeure dans le fait que le home stager modifie l’intérieur d’un domicile dans le but de le mettre à son avantage pour une vente ou une location.

Nouvelle filière, ce métier n’est pas pratiqué par un groupe de personnes donné. En règle générale, ces professionnels ont effectué des études en architecture ou en décoration d’intérieur avant de se tourner vers cette branche. Cependant, cette dernière se trouve à l’opposé de leurs activités habituelles, car le home staging nécessite certes des compétences en modification, en aménagement et en mise en valeur de l’espace, mais il vise à dépersonnaliser les lieux. Le métier d’un home stager sera donc de préparer un bien immobilier à la vente en le transformant de la manière la plus neutre possible et en le mettant en valeur afin d’attirer de potentiels acheteurs ou locataires.

Comment pratiquer ce métier ?

Pour devenir home stager, il faut posséder deux compétences importantes : un esprit technique et un esprit commercial. Afin de mettre le bien en valeur, le professionnel doit se montrer inventif. Le métier étant soumis à des normes strictes en matière de sobriété et de confort, une certaine rigueur combinée à une dose d’ingéniosité est nécessaire. De bonnes bases en gestion de l’espace, en design, en géométrie et en couleur sont également nécessaires dans la pratique de cette profession. Des aptitudes relationnelles et argumentaires sont également de mise, car ce métier nécessite de mettre en place un réseau de clients qu’il faudra convaincre des capacités du professionnel à mettre leur bien immobilier en valeur.

Si ce type de métier vous intéresse, sachez qu’il n’existe pas de formation préalable. Le mieux est de disposer d’un diplôme d’architecte ou de décorateur d’intérieur ainsi que d’expériences en tant qu’agent immobilier. Toutefois, des diplômes de l’École Française de l’Administration de Biens ou des Écoles Supérieures des Arts ou des Arts Appliqués et du Textile peuvent s’avérer utiles.

Pour se lancer cette profession, outre le fait d’avoir une formation adéquate, il est nécessaire de s’inscrire à la Fédération Professionnelle du Home-staging. Une fois cette démarche faite, le home stager devra travailler en partenariat avec une agence immobilière afin de trouver plus facilement ses clients. Étant donné que ce dernier a besoin d’étendre son réseau de relation, il peut également se tourner vers les professionnels du bâtiment qui sont à même de rediriger de le mettre en contact avec des clients potentiels.

Sur le même sujet

Home-stager et pilotage de travaux
Le rôle du home stager
Quelles prestations en home-staging?
Nos conseils pour vendre vite

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter